Gestion durable des forêts

Des villageois et forestiers discutent au sujet de la gestion forestière de la forêt domaniale d’Antimari dans l’Amazonas, au Brésil, où un projet de l’OIBT au long cours a galvanisé les efforts menés pour mettre en œuvre la GDF et généré des avantages économiques pour les populations locales. Photo: WWF

L’OIBT définit la gestion durable des forêts (GDF) comme étant «le processus de gestion d’une forêt consistant à atteindre un ou plusieurs objectifs clairement définis concernant la production d’un flux continu de biens et de services forestiers désirés, sans porter atteinte aux richesses intrinsèques de la forêt ni compromettre sa productivité future, et sans entraîner d’effets indésirables sur l’environnement physique et social».
Cette définition implique que la GDF se fixe les objectifs suivants:

  • Satisfaire de manière permanente les besoins en biens et services environnementaux que procurent les forêts
  • Assurer la conservation des sols forestiers ainsi que celle des stocks d’eau et de carbone
  • Conserver la biodiversité
  • Maintenir la résilience des forêts et leur faculté de se renouveler, y compris pour le stockage du carbone
  • Contribuer à assurer les besoins des communautés tributaires des forêts en matière de sécurité alimentaire, de culture et de moyens d’existence
  • Assurer le partage équitable des responsabilités en matière de gestion des forêts et des avantages découlant de leur utilisation.
L’OIBT aide ses États membres tropicaux à gérer leurs ressources forestières suivant des pratiques durables en leur apportant un appui sur divers aspects, notamment: critères et indicateurs de la gestion durable des forêts; exploitation à faible impact; gestion des feux; conservation de la biodiversité; foresterie communautaire; restauration des paysages forestiers; forêts plantées; gouvernance des forêts; égalité entre les sexes et autonomisation des femmes; utilisation durable et conservation des écosystèmes de la mangrove; transformation accrue des produits forestiers; et chaînes d’approvisionnement vertes.
Publiées en 1990, les orientations de l’OIBT en matière de gestion des forêts tropicales naturelles ont ensuite été actualisées en 2015 afin d’y incorporer les plus récentes connaissances et répondre aux défis et opportunités qui se font jour sur le plan de la gestion des forêts tropicales. Les Lignes directrices volontaires pour la gestion durable des forêts tropicales naturelles offrent des orientations destinées à apporter des solutions concernant la politique forestière, la gouvernance et des aspects d’ordre juridique, institutionnel, économique, social ou environnemental au niveau de la planification, de la mise en œuvre et de l’évaluation de la GDF dans les forêts tropicales naturelles.
L’OIBT a réalisé trois études sur l’étendue de la GDF en milieu tropical, en 1989, 2006 et 2011. Elles ont permis de recueillir et d’analyser des données sur la gestion des forêts dans les principaux pays producteurs de bois tropicaux dans le monde et d’estimer la superficie de forêt tropicale en GDF. Les deux plus récentes sont disponibles ici.

Liens connexes