Exploitation à faible impact

p0147.jpg

Photo: TFF

L'exploitation à faible impact peut se définir comme représentant 'les opérations de récolte de bois qui ont fait l'objet d'une planification intensive et sont attentivement contrôlées afin de réduire au minimum leurs impacts sur les peuplements et les sols forestiers'. Elle nécessite la prise d'un certain nombre de mesures pratiques telles que:

  1. avant les abattages, un inventaire et une cartographie indiquant les arbres du peuplement final;
  2. avant la récolte, la planification des routes, des pistes de débusquage et des parcs à grumes afin de réduire au minimum la perturbation des sols et de protéger les cours d'eau et rivières, en prévoyant des passages adéquats;
  3. la coupe des lianes avant la récolte, là où des lianes lourdes relient des houppiers d'arbres;
  4. la construction de routes, parcs à grumes et pistes de débusquage conformément à des directives de génie civil respectueuses de l'environnement;
  5. l'application de techniques d'abattage et de tronçonnage appropriées, y compris abattage dirigé, coupe des fûts près du sol pour éviter le gaspillage, et tronçonnage optimal des tiges en rondins afin de maximiser le rendement-matière;
  6. le treuillage des grumes jusqu'aux pistes de débusquage en veillant à ce que les débusqueuses ne se déplacent pas hors des pistes;
  7. dans la mesure du possible, l'application de méthodes de débusquage qui protègent les sols et la végétation résiduelle, en suspendant les grumes au-dessus du sol ou en minimisant la perturbation des sols de toute autre manière;
  8. après les abattages, la conduite d'une évaluation afin d'en tirer des données d'expérience pour le concessionnaire et les équipes d'exploitation, et d'évaluer le degré auquel les directives d'EFI ont été appliquées avec succès.

Sans compter les avantages que l'EFI présente pour l'environnement, il a été prouvé qu'elle réduisait le pourcentage des grumes 'perdues' (c.-à-d. les arbres abattus dans la forêt mais non extraits parce que les tractoristes ne les ont pas vus), réduisant ainsi le gaspillage de bois.

L'OIBT encourage l'EFI de plusieurs manières. Grâce à son programme de projets, elle dispense une formation aux systèmes d'EFI; par exemple, un projet exécuté en Amazonie brésilienne a organisé la formation aux meilleures pratiques de coupe à 138 opérateurs, et a aidé plusieurs entreprises d'exploitation forestière à obtenir la certification de leurs opérations. Une nouvelle phase de ce projet a débuté en 2003, et des projets analogues sont actuellement exécutés en Indonésie, au Guyana et au Cambodge.

Vous trouverez un exposé détaillé du programme de travail de l'OIBT en vous reportant au Plan d'action OIBT de Yokohama ou en cliquant sur Ressources et Dossier des projets pour en savoir plus au sujet des travaux de l'OIBT sur l'exploitation à faible impact.