Gestion des feux de forêt

P0259.jpg

Un incendie avance sur un large front au
Kalimantan (Indonésie).

Jadis extrêmement résistants, de vastes secteurs de forêts tropicales humides ont été ravagés par le feu ces dernières années. Les impacts peuvent être dévastateurs: les incendies de forêt tropicale détruisent les habitations, les moyens de subsistance et la faune, et polluent les cours d'eau. Les nuages de fumée entraînent des risques pour la santé et la navigation à l'échelle régionale, et le carbone émis contribue de façon non négligeable à l'accumulation des gaz à effet de serre dans l'atmosphère.

Il est donc impératif de lutter contre la menace d'incendies de forêt tropicale. Mais dans ces forêts, le feu pose un problème d'une telle complexité que toute tentative de l'aborder sans méthode est vouée à l'échec. Le concept de gestion intégrée des feux de forêt (Projet IFFM) a été étudié en vue d'encourager une approche systématique des feux de forêt et décrit la totalité des efforts du programme pour la gestion efficace des incendies. Il n'est pas limité aux interventions traditionnelles de prévention et d'extinction du feu, mais englobe également l'utilisation du feu en tant qu'outil, la participation des communautés, et l'application des lois.

L'IFFM appuie les Directives pour la gestion du feu dans les forêts tropicales, que l'OIBT a publiées en 1997. Ces directives définissent un processus par étape grâce auquel les pays tropicaux peuvent analyser leur situation en matière de gestion du feu et mettre au point des programmes de lutte qu'ils peuvent effectivement mettre en oeuvre. Conçues de manière à être largement applicables dans l'ensemble de la zone tropicale, elles contiennent sept grandes catégories des aspects importants à prendre en compte dans n'importe quel programme sur le feu; dans chacune de ces catégories, sont énoncés les principes que l'on sait affecter la gestion du feu, et chaque principe est accompagné d'actions recommandées. Ceux qui ont recours à ces directives doivent évaluer la situation locale et décider s'il y a lieu d'appliquer les mesures telles qu'elles sont recommandées, de les modifier pour les adapter, ou de les rejeter si elles ne sont pas applicables aux circonstances.

Dans le cadre de son programme de projets, l'OIBT travaille avec plusieurs gouvernements pour établir les capacités de lutte contre le feu et pour mettre en application les directives y afférentes. Conformément à une décision du Conseil international des bois tropicaux, l'Organisation offre également aux pays tropicaux l'accès à une assistance professionnelle pour planifier une approche compatible avec l'IFFM et pour élaborer des propositions de projet susceptibles d'être financées par la communauté internationale. Jusqu'ici, une aide a été apportée aux Philippines, à la Colombie et au Pérou.

Vous trouverez un exposé détaillé du programme d'action de l'OIBT en vous reportant au Plan d'action OIBT de Yokohama ou en cliquant sur Ressources et Dossier des projets pour en savoir plus au sujet des travaux de l'OIBT en matière de gestion des feux de forêt.