À la une rss

Pérenniser le bois d’agar

Le jour de l’ouverture de l’«Atelier régional OIBT-CITES sur la gestion des taxons de bois d’agar sauvages et de culture.» Photo: K. Ishii (OIBT)

Le jour de l’ouverture de l’«Atelier régional OIBT-CITES sur la gestion des taxons de bois d’agar sauvages et de culture.» Photo: K. Ishii (OIBT)

Du 19 au 23 janvier, quarante participants originaires de 15 pays se sont réunis à Guwahati (Inde) à l’occasion d’un atelier international destiné à partager leurs expériences sur le plan de la conservation du bois d’agar et de son commerce durable.

Cap vers l'aval

Des planches extraites et sciées dans une forêt communautaire de Marraganti (Panama) sont flottées jusqu’à des installations de transformation en aval. La transformation «en aval» (ou plus poussée) est créatrice de valeur pour la forêt, à condition que ses propriétaires en engrangent les bénéfices. Photo: K. Carlos Espinoza

Des planches extraites et sciées dans une forêt communautaire de Marraganti (Panama) sont flottées jusqu’à des installations de transformation en aval. La transformation «en aval» (ou plus poussée) est créatrice de valeur pour la forêt, à condition que ses propriétaires en engrangent les bénéfices. Photo: K. Carlos Espinoza

Au fil des années, l’OIBT a financé de nombreux projets et activités dans le but d’accompagner dans le monde tropical le développement d’industries du bois qui soient pérennes et créatrices de valeur ajoutée. En effet, pour un pays, la mise en place d’industries de transformation du bois (dites «filière aval») au niveau local est bénéfique à plusieurs titres: création d’emploi, apport de recettes publiques, ou encore promotion de la gestion durable des forêts et du développement de plantations lignicoles. Dans ce numéro d’Actualités des forêts tropicales, nous nous penchons sur des actions qu’a menées l’OIBT en vue d’aider ses pays membres à mettre le cap vers l'aval.

Le 25e anniversaire du Programme de bourses de l’OIBT

Durant la 50e session du Conseil international des bois tropicaux (CIBT-50) qui s’est tenue du 3 au 8 novembre dernier à Yokohama (Japon), le Programme de bourses de l’OIBT a célébré son 25e anniversaire et attribué 23 nouvelles bourses pour un montant total de 150 780,00 dollars des États-Unis. Au cours de la séance d’ouverture du CIBT-50, trois anciens bénéficiaires d’une bourse ont également été invités à présenter leur expérience fructueuse de ce Programme.

Une nouvelle enveloppe de 8,3 millions $EU annoncée en faveur des forêts tropicales

YOKOHAMA, JAPON - Lors de la journée de clôture de sa 50e session, le 8 novembre 2014, le Conseil international des bois tropicaux a annoncé des financements supplémentaires de 8,3 millions $EU destinés à poursuivre les travaux de l’Organisation internationale des bois tropicaux (OIBT) qui visent à favoriser l’expansion et la diversification du commerce international des bois tropicaux issus de forêts en gestion durable, ainsi que la gestion durable des forêts productrices de bois tropicaux. Le Conseil a par ailleurs approuvé son nouveau Programme de travail biennal (PTB) pour les années 2015–2016.

Le marché des bois tropicaux: un paysage en évolution

La Discussion annuelle de l’OIBT sur le marché 2014, organisée par le Groupe consultatif sur le commerce (TAG) auprès de l’Organisation, s’est tenue ce mercredi 5 novembre sur le thème: «Les marchés intérieurs et émergents à l’international: un paysage en évolution». Le sujet retenu par le TAG est motivé par la croissance économique que connaît l’ensemble de l’Asie, de l’Amérique latine et de l’Afrique ces dernières années, une conjoncture qui modifie la nature du marché mondial des produits bois et a pour effet de réorienter progressivement la demande de l’Ouest vers l’Est.

Ouverture de la 50e session du Conseil international des bois tropicaux

Le 3 novembre, le Conseil international des bois tropicaux (OIBT) a ouvert sa cinquantième session, une étape importante qui aura des répercussions d’envergure sur l’avenir de l’Organisation internationale des bois tropicaux (OIBT). Des points clés sont à l’ordre du jour, notamment l’élection du nouveau Directeur exécutif qui prendra ses fonctions en novembre 2015, ou encore l’approbation du prochain Programme de travail biennal pour les années 2015-2016. Par ailleurs, le Conseil examinera la situation mondiale des bois tropicaux pour les deux années 2013 et 2014, et tiendra sa Discussion annuelle sur le marché sur le thème «Les marchés intérieurs et émergents à l’international: un paysage en évolution».

Vacancy_fr.gif rss

Aucun poste n’est actuellement à pourvoir à l’Organisation internationale des bois tropicaux (OIBT).