À la une rss

L’OIBT publie les données 2013–2014 sur les bois tropicaux

L’OIBT vient de publier sa «Revue biennale et évaluation de la situation mondiale des bois» pour la période 2013–2014, qui présente des données sur la production et le commerce des produits bois dans 82 pays, en restant toutefois centrée sur les produits bois primaires tropicaux.

Au Cambodge, un projet de l’OIBT vise à promouvoir la GDF dans le cadre de la REDD+

Le Directeur exécutif de l’OIBT, Emmanuel Ze Meka, prononce une allocution lors de la cérémonie de lancement d’un projet REDD+ au Cambodge, à laquelle étaient également présents S. E. M. Ouk Rabun, Ministre de l’agriculture, de la foresterie et des pêches, M. Chheng Kimsun, Directeur de l’Administration forestière, ainsi que d’autres représentants officiels et parties prenantes cambodgiens. Photo: Cambodia FA

Le Directeur exécutif de l’OIBT, Emmanuel Ze Meka, prononce une allocution lors de la cérémonie de lancement d’un projet REDD+ au Cambodge, à laquelle étaient également présents S. E. M. Ouk Rabun, Ministre de l’agriculture, de la foresterie et des pêches, M. Chheng Kimsun, Directeur de l’Administration forestière, ainsi que d’autres représentants officiels et parties prenantes cambodgiens. Photo: Cambodia FA

Un projet de l’OIBT démarré au début du mois de juillet a pour objet de promouvoir la recherche et le développement en matière d’évaluation des stocks de carbone, ainsi que la formation connexe, afin d’améliorer la gestion des forêts tropicales au Cambodge dans le cadre de mécanismes REDD+.

Nouvelle vidéo sur le Plan directeur pour la gestion durable de la Réserve de faune de Douala-Edéa

Les mangroves constituent des écosystèmes d’une importante cruciale. En effet, outre le fait qu’elles sont des sources viables de bois, elles protègent aussi le littoral contre l’érosion et stabilisent les zones estuariennes. Or, dans nombre de régions tropicales où l’on trouve des mangroves, la forte demande en bois et les techniques d’extraction inadaptées entraînent la destruction et la dégradation de ces écosystèmes ainsi que des bassins versants connexes. C’est le cas de la Réserve de faune de Douala-Edéa (RFDE) au Cameroun. Dans ce site particulier, des usages inappropriés tels que les pratiques de l’agriculture sur brûlis, la collecte de bois de feu et la production de charbon de bois, de même que la surexploitation des produits non ligneux ont été employés. L’organisation non gouvernementale Cameroon-Ecology (Cam-Eco) a mis en ligne une vidéo en français qui décrit et récapitule les mesures qui, dans le cadre d'un projet de l'OIBT, ont été prises en faveur de l’utilisation durable de l’écosystème de la mangrove tropicale dans cette région.

L’OIBT et l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) prolongent leur collaboration jusqu’en 2020 et au-delà

Le 30 juin dernier, un accord visant à prolonger la collaboration entre l’OIBT et l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) a été signé par M. Emmanuel Ze Meka, le Directeur exécutif de l’OIBT, et M. Kunihiro Yamauchi, le Directeur général de la JICA, au siège de l’OIBT à Yokohama (Japon).

Une nouvelle vidéo d’un projet de l’OIBT montre la mise en œuvre d’un système informatisé d’information forestière intégré au Guatemala

Pour nombre de pays producteurs de bois tropicaux, dont le Guatemala, il est difficile de déterminer si un produit forestier est d’origine légale ou encore de mettre en œuvre des mécanismes de suivi qui favorisent les pratiques forestières licites. À cet égard, l’Institut national des forêts (INAB) du Guatemala vient de mettre en ligne une vidéo qui décrit son Système informatisé d’information sur les entreprises forestières (SEINEF), lequel est mis en œuvre dans le cadre du projet de l’OIBT TMT-PD004/11 Rev.2 (M). Le SEINEF est un dispositif de traçabilité qui permet d’enregistrer, d’effectuer le suivi et de contrôler le flux des produits forestiers par le biais des entreprises qui sont juridiquement constituées et immatriculées dans le pays.

Le Colloque international sur l’exploitation forestière illicite se clôt par un appel aux pays consommateurs et producteurs à utiliser des bois d’origine légale

Le 12 juin dernier, l’Organisation internationale des bois tropicaux (OIBT), conjointement avec le «Comité de la Caravane nationale de promotion et de l’emploi du bois pour tisser des liens entre la forêt et les villes japonaises», organisait à Tokyo (Japon), à l’Université des Nations Unies, un Colloque international pour la lutte contre l’exploitation forestière illicite et le commerce associé.

Vacancy_fr.gif rss

Aucun poste n’est actuellement à pourvoir à l’Organisation internationale des bois tropicaux (OIBT).

rssAutres réunions

Ecobuild Asie du Sud-Est
Du 9 au 11 septembre 2015 à Kuala Lumpur (Malaisie)
XIVe Congrès forestier mondial
Du 7 au 11 septembre 2015 à Durban (Afrique du Sud)
5e Conférence mondiale sur le commerce du bois - Chine
Les 15 et 16 septembre 2015 à Shanghaï (Chine)
6e Conférence internationale sur les bois de feuillus
Du 16 au 18 septembre 2015 à Copenhague (Danemark)
17e Forum international de Saint-Pétersbourg sur la foresterie
Les 30 septembre et 1er octobre 2015 à Saint-Pétersbourg (Russie)
Seconde Conférence internationale sur les terres communautaires et les droits sur leurs ressources
Les 30 septembre et 1er octobre 2015 à Berne (Suisse)