À la une rss

La session du Conseil s'achève sur de nouveaux engagements financiers

Le président du Conseil international des bois tropicaux, M. Tabi Agyarko, reçoit l’emblème de la présidence de la part de son successeur, M. Zhang Zhongtian, à la clôture de la 53e session du Conseil international des bois tropicaux. Photo: Rahmayanti

Le président du Conseil international des bois tropicaux, M. Tabi Agyarko, reçoit l’emblème de la présidence de la part de son successeur, M. Zhang Zhongtian, à la clôture de la 53e session du Conseil international des bois tropicaux. Photo: Rahmayanti

L’OIBT va disposer de fonds supplémentaires d’un montant de 2,2 millions de $EU pour mettre en œuvre son programme de travail grâce aux contributions financières annoncées par les donateurs à la 53e session du Conseil international des bois tropicaux, aux engagements intersessions et à une annonce de l’Allemagne qui a promis un montant de 1 million de $EU une fois terminées les procédures administratives.

Les bailleurs de fonds à cette session furent les États-Unis d’Amérique, la République de Corée, la Chine, la Finlande et les Pays-Bas. Les fonds serviront à financer plusieurs activités du Programme de travail biennal qui vient d’être approuvé.

Le Conseil publie un rapport majeur sur le Triangle d’émeraude

Une vue du Mékong dans le Complexe de forêts protégées du Triangle d’émeraude. Photo: N. Bhumpakphan/Kasetsart University

Une vue du Mékong dans le Complexe de forêts protégées du Triangle d’émeraude. Photo: N. Bhumpakphan/Kasetsart University

Un rapport sur l’évolution de la coopération transfrontière entre le Cambodge, la République démocratique populaire lao et la Thaïlande qui est mise en œuvre dans le cadre d’un projet de longue haleine exécuté au titre de l’Initiative OIBT-CDB de collaboration en faveur de la conservation de la biodiversité des forêts tropicales a été publié aujourd’hui au cours de la 53e session du Conseil international des bois tropicaux à Lima (Pérou).

Des petites entreprises dynamisées par les micro-financements de l’OIBT

Ce dispositif de microcrédit créé dans le cadre d’une activité de l’OIBT s’annonce prometteur pour dynamiser l’efficience et la profitabilité des petites et moyennes entreprises forestières en Indonésie.

Il fait partie des dizaines de projets et activités que les délégués passent en revue durant cette 53e session du Conseil international des bois tropicaux.

Le Groupe consultatif sur le commerce entérine l’appui de l’OIBT aux chaînes d’approvisionnement vertes

L’Organisation internationale des bois tropicaux devrait travailler en lien étroit avec la Chine ainsi que d’autres membres de l’OIBT dans le but d’y développer, ainsi que dans le reste du monde, une offre en bois tropicaux d’origine légale et durable qui soit stable, selon le Groupe consultatif sur le commerce (TAG).

Dans une déclaration publiée à l’issue de l’édition 2017 de la Déclaration annuelle de l’OIBT sur le marché, qui se tenait aujourd’hui à Lima (Pérou) dans le cadre de la 53e session du Conseil international des bois tropicaux, le TAG a relevé «un désir grandissant en Chine» de développer pour le bois des chaînes d’approvisionnement vertes.

Le Conseil délibère sur des lignes directrices relatives à l’égalité des sexes

Adopter des lignes directrices sur l’égalité des sexes apporterait un cadre d’orientation très attendu permettant de systématiquement prendre en compte les dimensions sexospécifiques au sein de l’OIBT et d’améliorer ainsi l’impact et l’efficacité des travaux de l’Organisation en matière de politique générale et de projets, selon la consultante Stephanie Caswell, qui a présenté un rapport sur cette question le deuxième jour de la 53e session du Conseil international des bois tropicaux.

Dans son rapport figurent les «Lignes directrices OIBT pour l’instauration de l’égalité entre les sexes et l’autonomisation des femmes» proposées, qui sont articulées autour de huit éléments centraux: politiques générales, plans d’action et programmes thématiques de l’OIBT; cycle des projets; renforcement des capacités; statistiques et information; diffusion des savoirs, gestion des connaissances et communication; réseautage et collaboration; fonctionnement interne; et obligation redditionnelle.

Le Président de la République du Pérou ouvre la 53e session du Conseil à Lima

Conserver et gérer les vastes ressources des forêts péruviennes dans une optique pérenne revêt une importance fondamentale pour assurer l’avenir de notre pays, a déclaré le Président péruvien, M. Pedro Pablo Kuczynski Godard.

M. Kuczynski s’est exprimé ce lundi 27 novembre à l’occasion de l’ouverture de la 53e session du Conseil international des bois tropicaux à Lima (Pérou).

«La position du Pérou est claire», a déclaré M. Kuczynski, «Il s’agit de favoriser, aux côtés d'autres pays, la conservation des forêts tropicales, parce qu’elles nous offrent oxygène et eau douce, et qu’elles atténuent en outre les effets du changement climatique. … Si nous ne protégeons pas nos forêts tropicales, cela aura des conséquences incommensurables sur les générations futures.»

rssAutres réunions

Réunion mondiale du Partenariat international pour les montagnes
Du 11 au 13 décembre 2017 à Rome (Italie)
Sommet 2017 de l’investissement dans la bioéconomie
Les 14 et 15 décembre 2017 à Helsinki (Finlande)
Commission des forêts et des pâturages pour le Proche-Orient
Du 11 au 15 décembre 2017 à Beyrouth (Liban)
DOMOTEX 2018: Le monde du revêtement de sol
Du 12 au 15 janvier 2018 à Hanovre (Allemagne)
Problématiques des terres forestières, produits forestiers, et fibres ligneuses dans l’ouest nord-américain en 2018
Le 25 janvier 2018 à Vancouver, Washington (États-Unis)
Conférence Lignofuels 2018
Les 7 et 8 février 2018 à Amsterdam (Pays-Bas)