À la une rss

Améliorer les statistiques sur les produits forestiers dans les Caraïbes

Transformation de sciages de pin à Trinité-et-Tobago. Photo: J. C. Claudon (OIBT)

Transformation de sciages de pin à Trinité-et-Tobago. Photo: J. C. Claudon (OIBT)

Du 12 au 14 avril dernier, l’OIBT, la FAO et le Centre international pour l’agriculture et les biosciences (CABI) ont organisé à Saint-Augustin (Trinité-et-Tobago) un atelier régional sur les statistiques relatives aux produits forestiers destiné à la région des Caraïbes. Cet atelier avait pour but de renforcer les compétences des pays de la région en matière de recueil, d’analyse et de communication des statistiques.

De nouvelles publications vont aider à restaurer les forêts côtières au Mexique

Un manuel conçu pour aider les collectivités locales à restaurer les écosystèmes vitaux mais dégradés des dunes côtières de l’État mexicain du Veracruz ainsi qu’un second manuel sur le développement durable des plantations lignicoles commerciales dans les systèmes dunaires ont été publiés par l’Institut mexicain de l’écologie (INECOL) dans le cadre d’un projet appuyé par l’OIBT.

Adieu au Professeur Duncan Poore, un géant de la foresterie tropicale

C’est avec une immense tristesse que nous annonçons la disparition du Professeur Duncan Poore. Homme jovial, honnête et éloquent, Duncan était un grand défenseur des forêts tropicales; il était aussi, pour nombre d’entre nous à l’OIBT et au sein de la communauté forestière internationale, un ami. L’un des «pères fondateurs» de l’OIBT, il a continué d’apporter son appui à l’Organisation jusqu’à son décès. Il est décédé paisiblement en mars dans son Écosse bien-aimée, à l’âge de 90 ans.

L’Initiative OIBT-CDB de collaboration organise une conférence sur la biodiversité dans la sous-région du Mékong

La participation des communautés et un régime foncier sûr sont les conditions préalables à la conservation de la biodiversité dans la sous-région du Mékong, et les initiatives prises en matière de conservation de la biodiversité qui débouchent sur l’autonomie peuvent aider à réduire la pauvreté, selon une centaine de parties prenantes et professionnels de la conservation qui ont participé à une conférence organisée en mars dans le cadre de l'Initiative OIBT-CDB (Convention sur la diversité biologique) de collaboration en faveur de la conservation de la biodiversité des forêts tropicales.

Une enveloppe de 2,7 millions $EU annoncée en faveur des forêts tropicales

Le 23 mars dernier, le Gouvernement du Japon a annoncé une promesse de financement intersessions d’un montant de 2,7 millions de dollars des États-Unis en appui à la gestion durable des forêts (GDF) en région tropicale. Ces fonds permettront la mise en œuvre de six nouveaux projets ainsi que celle de deux activités figurant dans le Programme de travail biennal de l’OIBT pour 2015-2016 (PTB).

L’OIBT et la CITES: un partenariat qui perdure

En 2004, le Secrétariat de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES) a commencé à envisager de mener une action de renforcement des capacités pour aider les pays à appliquer la liste grandissante des espèces ligneuses inscrites aux annexes de la CITES. Au début de 2005, le Secrétariat de la CITES a invité le Secrétariat de l’OIBT à collaborer à un programme conjoint, à la suite de quoi les deux instances ont travaillé en étroite collaboration pour élaborer et finaliser une proposition en vue de la soumettre à l’examen des bailleurs de fonds.