Objectifs de développement durable

Main SDG introduction

Lors d’une conférence historique de l’Organisation des Nations Unies qui s’est tenue en septembre 2015, les dirigeants mondiaux ont adopté le Programme de développement durable à l’horizon 2030 et ses 17 Objectifs de développement durable (ODD). Les ODD appellent l’ensemble des pays à agir en vue de promouvoir la prospérité tout en protégeant la planète, reconnaissant ainsi que mettre fin à la pauvreté doit aller de pair avec des stratégies visant à susciter la croissance économique, à répondre aux besoins sociaux, à s’attaquer au changement climatique et à assurer la pérennité de l’environnement.

Il devient de plus en plus manifeste que la gestion durable des forêts productives en région tropicale, associée à un commerce des bois tropicaux également durable, peut aider à satisfaire la demande future en bois et réaliser les ODD. L’OIBT a pour mandat de favoriser l’expansion du commerce international des bois tropicaux obtenus de sources légales et durables. Elle occupe donc une place idéale pour aider les pays dans les efforts qu’ils déploient en vue d’atteindre l’ensemble des ODD, et plus particulièrement l’ODD 1 («Pas de pauvreté»), l’ODD 12 («Consommation et production responsables»), l’ODD 13 («Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques») et l’ODD 15 («Vie terrestre»). On pourra lire ci-après comment l’Organisation y contribue.

Sélectionner un ODD, ou plusieurs, pour afficher les contributions de l’OIBT s’y rapportant.


 
Déroulez pour afficher les résultats de votre recherche
Photo: R. Carrillo/OIBT
Le moment est venu de repenser la manière dont nous cultivons, partageons et consommons notre nourriture. Si elles sont bien gérées, l’agriculture, la foresterie et la pêche sont en mesure de procurer à tous une alimentation nutritive et d’en tirer des revenus décents, ce tout en alimentant un développement axé sur les populations et en protégeant l’environnement.

L'OIBT:
  • encourage l’adoption de régimes agroforestiers à la lisière des forêts naturelles et plantées en vue de produire de la nourriture et des fibres destinées à la vente et à des fins vivrières
  • aide les communautés locales à gérer en mode durable leurs forêts naturelles, qui constituent pour les familles d’importantes sources de nutrition complémentaire.

Contributions de l’OIBT relatives aux Objectifs de développement durable sélectionnés
(7 résultats correspondants)

Thumbnail

Publication d’un nouveau document d’orientation sur l’évaluation de projets de l’OIBT en Afrique

Pas de pauvreté Faim zéro Éducation de qualité Égalité entre les sexes Eau propre et assainissement Travail décent et croissance économique Consommation et production responsables Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques Vie terrestre Partenariats pour la réalisation des objectifs
Il ressort d’une évaluation de dix projets de l’OIBT en Afrique de l’Ouest et centrale qu’ils ont eu «d’importants effets favorables sur les forêts, leur gestion et les collectivités locales» dans les pays où ils ont été mis en œuvre, indique un document d’orientation que publie l’OIBT cette semaine. En savoir plus
Thumbnail

La foresterie durable peut apporter aux crises des solutions vitales fondées sur la nature

Pas de pauvreté Faim zéro Industrie, innovation et infrastructure Consommation et production responsables Vie terrestre Partenariats pour la réalisation des objectifs
La foresterie durable peut apporter des solutions rentables à la triple crise planétaire du climat, de l’appauvrissement de la biodiversité et de la pollution qui, toutes, ont empiré suite aux récents conflits armés, selon les conférenciers d’une manifestation tenue au début du mois en marge de l’édition 2022 du Forum politique de haut niveau sur le développement durable. En savoir plus
Thumbnail

Les Togolaises deviennent des chefs de file de la restauration, avec l’appui de l’OIBT et de la Soka Gakkaï

Pas de pauvreté Faim zéro Égalité entre les sexes Travail décent et croissance économique Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques Vie terrestre Partenariats pour la réalisation des objectifs
Un projet de l’OIBT financé par la Soka Gakkaï* en appui à la restauration des paysages forestiers transforme la vie d’habitantes de deux départements au Togo grâce aux avantages qu’elles tirent de meilleures pratiques agroforestières, selon un article paru dans le journal japonais Seikyo Shimbun. En savoir plus
Thumbnail

Les PFNL peuvent accroître la viabilité de la GDF, indique une nouvelle étude

Faim zéro Consommation et production responsables Vie terrestre
Intégrer des produits forestiers non ligneux (PFNL) de type noix, fruits, latex et rotin dans la gestion des forêts naturelles tropicales de production de bois pourrait constituer une étape importante allant dans le sens d’une gestion durable des forêts qui soit économiquement viable, selon un rapport que publie aujourd’hui l’OIBT et la Precious Forests Foundation. En savoir plus
Thumbnail

Redressement après la guerre civile et restauration de forêts en Côte d’Ivoire

Pas de pauvreté Faim «zéro» Inégalités réduites Vie terrestre Paix, justice et institutions efficaces
Dans le sillage de la guerre civile, la Côte d’Ivoire s’emploie à rapprocher les populations, y compris à travers la restauration des forêts dégradées. Un projet de l’OIBT y a ainsi aidé à conjuguer travaux de restauration des forêts classées de Scio et Duékoué et besoins humanitaires des personnes déplacés en interne, des réfugiés et des populations locales. En savoir plus
Thumbnail

Le corridor de mangroves du nord du Pérou

Pas de pauvreté Faim «zéro» Eau propre et assainissement Vie aquatique
Dans le nord-ouest péruvien, la Réserve de biosphère Amotapes-Manglares procure à environ 130 000 habitants des régions côtières de la province de Piura des ressources et des services écosystémiques importants. En raison de pratiques non durables et du manque de ressources nécessaires pour assurer sa conservation, elle est toutefois menacée. En savoir plus
Thumbnail

Restauration des forêts, charbon de bois durable et autonomisation des femmes en Côte d’Ivoire

Pas de pauvreté Faim «zéro» Égalité entre les sexes Énergie propre et d'un coût abordable Travail décent et croissance économique Inégalités réduites Consommation et production responsables Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques Vie terrestre
Une modeste subvention de l’OIBT attribuée en 2009 a incité MALEBI, une association de femmes de Côte d’Ivoire, à améliorer sa production de charbon de bois au moyen de techniques efficientes et respectueuses de l’environnement, ce qui a permis d’améliorer le niveau de vie de la communauté locale et de sensibiliser à l’importance de la conservation des forêts. En savoir plus