• TOP
  • Nouvelles
  • Réunions & ateliers
  • Conférence internationale sur la formation forestière: La formation face aux défis de la gestion durable des forêts du bassin du Congo

Conférence internationale sur la formation forestière: La formation face aux défis de la gestion durable des forêts du bassin du Congo

Du 5 au 7 mars 2018 à Douala (Cameroun)


Contexte
Une parfaite connaissance de l’écosystème forestier favorise une meilleure conservation, une bonne protection, un aménagement et une valorisation de sa biodiversité. La sous-région du Bassin du Congo, renferme le deuxième massif forestier tropical dense et humide au monde et couvre plus de deux millions de km² [1] . C’est l'un des plus importants réservoirs de biodiversité (la moitié des forêts tropicales du monde) qui a besoin, pour sa gestion durable de ressources humaines qualifiées. Le secteur forêt-environnement fait actuellement face au problème d’inadéquation entre la formation et l’emploi dont se plaignent les acteurs dudit secteur quand ils envisagent de mettre en œuvre des plans de développement pour l’industrialisation visant une transformation plus poussée des produits de base.
 
Les résultats de l'étude de l'OIBT, réalisée dans cinq pays du bassin du Congo en 2007, ont permis d’observer un déficit de cadres forestiers qualifiés nécessaires à la gestion durable des forêts. Compte tenu de l'importante question de la préservation de la biodiversité,  les Secrétariats de l’Organisation internationale des bois tropicaux et de la Convention sur la diversité biologique ont décidé de soutenir le Réseau des institutions de formation forestière et environnementale d’Afrique centrale (RIFFEAC), dans la mise en œuvre d’un projet sous régional, en vue de contribuer à corriger de manière significative ce déficit en cadres forestiers.
 
Le RIFFEAC est une plateforme constituée de vingt-deux institutions de formation forestière et environnementale, réparties dans neuf pays d’Afrique. Il est le partenaire technique de la Commission des forêts d’Afrique centrale (COMIFAC), pour la mise en œuvre de l’axe stratégique relatif à la formation et la recherche de son Plan de convergence, qui est l’outil de référence de la politique sous régionale en matière de gestion durable de leurs forêts
 
L'OIBT, à travers son projet PD 456/07 et ses axes thématiques principaux, a favorisé l’élaboration des modules de formation de référence, adaptés à la gestion durable des forêts tropicales. Pour les rendre opérationnels, elle a fourni des équipements et des infrastructures à sept institutions de formation forestière et environnementale réparties dans cinq pays du bassin du Congo. Ces équipements et infrastructures devraient faciliter l’implémentation des modules de référence en aménagement forestier dans la sous-région, en vue  de former des cadres forestiers qualifiés qui devront  mettre en œuvre la gestion durable des forêts (GDF) en conciliant la conservation de la biodiversité et le bien-être des populations riveraines.

Objectifs
Au cours de cette conférence internationale, les participants multi-acteurs auront à évaluer les progrès réalisés dans le domaine de la formation, pour atteindre le noble objectif de la gestion durable des forêts du Bassin du Congo. De manière spécifique, la conférence permettra de:
  • Mettre en évidence les modules et programmes harmonisés afin d’optimiser la formation forestière;
  • Promouvoir la mutualisation des expériences et des enseignements tirés en intégrant les nouveaux modules aux programmes de formation;
  • Définir les actions et mesures prioritaires nécessaires pour faire face de manière appropriée aux problèmes que posent la formation forestière dans la sous-région;
  • Mettre en place de nouveaux partenariats ou renforcer ceux qui existent afin d’améliorer la formation, pour qu’elle puisse être en adéquation avec l’emploi, en vue du développement durable du secteur forêt-environnement dans son évolution vers la transformation plus poussée des produits de base.
     
Résultats attendus:
Les discussions et les concertations menées dans le cadre de la conférence permettront à terme aux parties prenantes de:
  • Être mieux informés sur l’importance, les menaces et les possibilités associées à la formation forestière et environnementale dans la sous-région;
  • Améliorer leurs connaissances sur les modules de référence et leurs intégrations dans les programmes de formation;
  • Renforcer les capacités des institutions membres du RIFFEAC à résoudre les problèmes posés par la formation forestière et de tirer profit des possibilités qu'ils offrent;
  • Mieux appuyer l’implémentation des modules de référence dans les institutions de formation de la sous-région;
  • Renforcer les alliances et partenariats stratégiques en faveur des institutions du RIFFEAC.
 
 
[1] Marie Joannidis (2010). Une réunion pour sauver les poumons de la planète.

Contact

Courriel: rfm@itto.int