• TOP
  • Publications
  • L’effervescence autour des chaînes d’approvisionnement vertes

L’effervescence autour des chaînes d’approvisionnement vertes

27 No 2

Les chaînes d’approvisionnement dites «durables» ou «vertes» et la manière dont elles pourraient aider à sauver les forêts tout en étant utiles aux producteurs comme aux consommateurs font aujourd’hui couler beaucoup d’encre. Mais, de quoi s’agit-il exactement?
 
Dans ce numéro de TFU, le Directeur exécutif de l’OIBT, Gerhard Dieterle, (page 3) explique à cet égard que des chaînes d’approvisionnement vertes «seraient une source d’avantages pour toutes les parties prenantes, depuis les propriétaires forestiers en région tropicale jusqu’aux consommateurs de produits finaux, en passant par l’environnement planétaire». Ainsi, s’il est vrai que les entreprises pourront vouloir mettre en place des chaînes d’approvisionnement vertes dans le souci d’adopter une démarche de responsabilité citoyenne, il semblerait que, selon un récent atelier organisé en Chine (évoqué dans l’article de G. Dieterle), le secteur privé les considère aussi comme un moyen de réduire ses coûts et d’accroître son efficience.

Les articles publiés ne reflètent pas nécessairement les opinions et les politiques de l'OIBT. Sauf indication contraire, l'OIBT détient les droits d'auteur pour toutes les photographies publiées. Les articles peuvent être réimprimés librement, à condition de mentionner "OIBT Actualités des Forêts Tropicales" comme en étant la source et d'en informer la Rédaction (tfu@itto.or.jp).