Planification

D0123.jpg

L'OIBT a soutenu un processus participatif pour
la gestion de la forêt d'Iwokrama au Guyana.

Une bonne planification à tous les niveaux est une composante essentielle de l'aménagement forestier durable. Dans son récent ouvrage, Changing Landscapes, Duncan Poore souligne combien il importe dans ce processus d'accorder la priorité aux plans d'utilisation du territoire:
"Arrêtons de verser des larmes de crocodile sur la perte de forêts en général et dirigeons notre attention vers des questions plus importantes: de combien de forêts avons-nous besoin ou de combien en voulons-nous, quels types de forêts celles-ci devraient-elles être, où devraient-elles se situer et comment devraient-elles être préservées et gérées?.. le choix et l'établissement d'un domaine forestier permanent... est sans doute la mesure la plus importante que peut mettre en oeuvre un pays s'il veut préserver ses forêts dans l'avenir et se prémunir contre de futurs changements."

L'OIBT a mis l'accent sur l'importance de la planification nationale en matière d'utilisation des terres dans ses Directives pour l'aménagement durable des forêts tropicales naturelles qu'elle a publiées en 1992. Depuis, elle a financé un grand nombre de projets pour aider les administrations des pays à formuler en collaboration des politiques et des plans d'occupation des sols. Au Pérou, par exemple, un projet OIBT a aidé le gouvernement à formuler une nouvelle loi forestière avec la participation de l'industrie, du secteur écologiste et des communautés.

Les plans d'utilisation des terres devraient également être conçus au niveau sous-national. Un projet de l'OIBT exécuté en Bolivie, par exemple, a soutenu la formulation d'un programme de mise en valeur des forêts au niveau départemental. Au niveau local, un projet OIBT au Guyana a mis en train un processus participatif pour déterminer comment la forêt d'Iwokrama devait être utilisée: quels secteurs fallait-il réserver à la conservation, et qui devait la gérer pour en extraire du bois et d'autres produits forestiers?

Une fois qu'une forêt a été destinée à la production, un plan de gestion forestière devrait être mis au point. L'OIBT a financé de nombreux projets pour aider les aménagistes dans cette tâche, qui peut être longue et coûteuse et nécessite de procéder à des inventaires des ressources forestières, de faciliter la participation des communautés locales ainsi que toutes sortes d'autres activités. Une fois le plan de gestion défini, son exécution pose de nombreux problèmes; les projets OIBT fournissent une assistance dans ce domaine également.

Vous trouverez un exposé détaillé du programme d'action de l'OIBT en vous reportant au Plan d'action OIBT de Yokohama ou en cliquant sur Ressources et Dossier des projets pour en savoir plus au sujet des travaux de l'OIBT en matière de planification.