• TOP
  • L'OIBT à l'oeuvre
  • Programme OIBT-CITES pour l’application de la liste CITES des espèces d'arbres tropicaux

Programme OIBT-CITES pour l’application de la liste CITES des espèces d'arbres tropicaux

Introduction

Il s’agit d’un projet de collaboration pluriannuel entre l’OIBT et la CITES, qui bénéficie du concours financier de l'Union européenne par le biais de la Commission européenne, mais aussi de celui d’autres pays donateurs de l’OIBT (États-Unis, Japon, Suisse, Allemagne, Norvège, Pays-Bas, Japon, Nouvelle-Zélande et le secteur privé). Destiné à apporter une aide spécifique à des pays tropicaux en vue de concevoir des plans de gestion des forêts et des inventaires forestiers, il fournit des principes directeurs et des études de cas aidant à formuler des «avis de commerce non préjudiciable» (ACNP) se rappportant aux essences inscrites à la CITES, tandis qu'il permet de développer et de diffuser des outils servant à identifier les bois. Ce projet joue un rôle important s'agissant de mettre en œuvre les recommandations du Groupe de travail de la CITES sur l’acajou (MWG) et du Comité de la CITES qui concernent l’acajou et d'autres essences forestières tropicales, telles le ramin ou l'afrormosia, qui sont inscrites à l’Annexe II de la CITES.

Objectif général

Il s’agit de faire en sorte que le commerce international des espèces d'arbres tropicaux inscrites aux annexes de la CITES soit compatible avec leur gestion durable et leur conservation.

Objectif spécifique

Il s’agit d’aider les autorités nationales à remplir les conditions scientifiques, administratives et légales pour gérer et réglementer le commerce de Pericopsis elata (afrormosia) d’Afrique centrale, de Swietenia macrophylla (acajou à grandes feuilles) d’Amérique latine et de Gonystylus spp. (ramin) du Sud-Est asiatique. Ce projet s’attache en particulier à élaborer des principes directeurs pour faire en sorte que l’exploitation ne nuise pas à la survie des essences forestières tropicales inscrites aux annexes de la CITES.

Activités spécifiques


Planification et gestion


Activité 1.1:
Projets nationaux et régionaux

Formuler les besoins et priorités ainsi que des activités de conception se rapportant aux projets nationaux.

Formuler les besoins et priorités au niveau régional et préparer un programme de projets régionaux ainsi que le budget afférent en consultation avec les parties concernées.

Gestion des forêts

Activité 2.1:
Conception des inventaires forestiers

Améliorer la conception des inventaires qui permettent d'évaluer la ressource concernant les espèces d'arbres inscrites aux annexes de la CITES en renforçant les capacités et en menant des travaux de recherche appliquée afin, entre autres, d'exploiter les technologies accessibles.

Activité 2.2:
Sylviculture

Améliorer les connaissances se rapportant à l'écologie et à la sylviculture de chaque essence forestière en recueillant des informations permettant de combler les lacunes identifiées.

Activité 2.3:
Plans d'aménagement/Avis de commerce non préjudiciable

Élaborer ou améliorer les plans d'aménagement et/ou les avis de commerce non préjudiciable se rapportant à la gestion durable et à la conservation de l'essence forestière concernée dans chacun des États des aires de répartition.

Socioéconomique et institutionnel

Activité 3.1:
Forums nationaux et groupes de travail régionaux

Favoriser les forums nationaux et les groupes de travail régionaux initiaux ou subséquents afin de sensibiliser à l'utilisation durable, au rôle du développement durable et à la législation de la CITES.

Activité 3.2:
Dispositifs régulateurs performants

Élaborer des dispositifs régulateurs de type coopératif qui soient performants pour assurer la traçabilité des produits et les chaînes de conservation en recensant les besoins en formation associés à l'industrie et au commerce, en comprenant les études de marché et en identifiant et mettant en œuvre des incitations économiques en faveur de la conformité.

Activité 3.3:
Ateliers de formation à la CITES

Renforcer les dispositifs de conformité du commerce à la CITES en organisant des ateliers de formation destinés aux personnels compétents et en renforçant les capacités dans des domaines clés de la conformité à la CITES.

Activité 3.4:
Vulgarisation

Préparer des guides techniques et des supports constituant une «boîte à outils» à l'intention des États des aires de répartition et de leurs partenaires commerciaux.